L'article #33 : Adeline Dieudonné

$6.00

Adeline Dieudonné, la vie après La vraie vie

L'article de Bou Bounoider

Illustrations : Hugues Hausman

ISBN : 978-2-87595-838-9

Parution le 1 juin 2023

Prix : 5€ 

Disponible également en format numérique sur toutes les plateformes

Éditorial

Dans notre collection littéraire, il y a souvent des auteurs dont je découvre l’œuvre. Cette fois, c’est une autrice que j’ai découverte avant qu’elle ne publie.

Adeline Dieudonné m’a envoyé un premier opuscule (Seule dans le noir) qui reste l’exemple idéal de nos nouvelles de 5000 mots. En pleine déferlante de La vraie vie, elle s’amusa à m’en envoyer un deuxième (Le ventre idéal) sous une fausse identité car je lui avais dit que je reconnaîtrais son style entre mille.

Entre les deux, Stéphane Levens l’a menée vers Julia Pavlowitch, l’éditrice de l’iconoclaste qui travailla étroitement avec elle à son premier roman. Avec Thomas Gunzig, ce sont les trois mousquetaires (et je ne suis que Monsieur de Tréville).

Bou Bounoider, chroniqueur littéraire sur Vivacité, BXFM, RCF, PassionFM... a répondu à mon appel avec enthousiasme et nous livre un article épatant à l’heure où paraît Reste, le nouveau best-seller d’Adeline Dieudonné.

Eric Lamiroy

Le Prix Rossel, le Prix Filigranes, le Prix Première Plume, le Prix du Roman Fnac, le Prix Renaudot des Lycéens, … Stop, quel panégyrique ! En quelques années, Adeline Dieudonné, comédienne, est devenue une autrice réputée, précédée par le succès de son premier roman « La vraie vie », une horrible histoire familiale dans laquelle il est question d’animaux décédés, d’une pièce mystérieuse, d’une mère entièrement soumise à la férule de son époux, d’enfants qui … que … quoi ! Un clan qui possède les apparences de la normalité et qui … vrille ! Succès immédiat pour cette fiction qui bouscule les codes et embraye pour une tangente inattendue, narration servie par une écriture fulgurante et tourmentée. Trois romans plus tard, Bou Bounoider, chroniqueur littéraire notamment sur Vivacité, se pose la question de cerner Adeline Dieudonné et de chercher à comprendre qui est réellement cette femme dans la vraie vie. Pas celle de ses fictions, mais dans le quotidien, lorsqu’elle se trouve chez elle avec ses animaux (bien vivants), en chaussettes et en pyjama ! A travers ses textes, il tente de la mettre à jour, décrypte les non-dits, discerne le vrai du faux, le fantasme de la réalité. Bien entendu, pour l’avoir rencontrée à diverses reprises, il ne se laisse pas prendre au piège des apparences. Il en ressort le portrait d’une quadragénaire qui refuse de se laisser phagocyter par le système, rejette les étiquettes, écrit comme elle le sent et ne prend jamais garde de caresser le lecteur dans le sens du poil. Chez elle, Il y a de la causticité, du second degré, de l’horreur à la Stephen King, de l’amour, de la peur, de la sensualité, des perversions, des morts et du sexe avec, toujours, la question : Connaissons-nous vraiment les gens avec qui nous partageons le quotidien ? Pour ébranler les codes, elle se positionne en observatrice et s’amuse à déjouer les filets que la société tend pour nous faire chuter. La vraie vie ou plutôt celle avec tout ce qu’on souhaite qui ne sorte pas de ses récits pour perturber notre sérénité. Voilà son monde littéraire !

Daniel Bastié, Bruxelles Culture

Related products