Isabelle Steenebruggen : La maison des biscuits (24)

€5.00

Apéropuscule #24

Titre : La maison des biscuits

Auteur : Isabelle Steenebruggen

Prix : 5 € (frais d'envoi compris pour le monde entier)

En cas de difficulté à passer commande, cliquez ici

Précision : le délai d'envoi peut être plus long que pour un livre classique car nous imprimons en fonction des demandes.

Un apéropuscule présente un futur roman : les 5000 premiers mots


Comment l'encourager ?

1. Achetez cet apéropuscule sur notre site.
2. Lisez-le
3. Partagez votre découverte si elle vous a plu.
4. Suivez les résultats des ventes.
5. Vous êtes éditeur ? N'hésitez pas à contacter son auteur et à le publier.

Si cet apéropuscule remporte un succès, notre maison d'édition ou une autre maison d'édition pourra le publier.


Découvrez d'autres apéropuscules et leurs résultats.

 

L'autrice

Isabelle Steenebruggen est née en 1975 à Bruxelles. Elle a les voyages à fleur de peau, le monde dans ses yeux bleus. Ce n’est pas par hasard qu’elle est à l’origine de La Pachamama, la coopérative de commerce équitable dont elle s’occupe. L’écriture lui vient de la curiosité qu’elle a pour les autres, leurs mondes, leurs univers. Alors, avec ses mots, elle se joue de nous et nous glisse dans ses histoires… ni vu, ni connu ! 

Elle a publié un roman, « Être son fils », aux éditions Pourpenser (2020) et un opuscule, « Judith », aux éditions Lamiroy (2020). Elle a deux enfants qui ne lisent pas ses livres. 

Le roman

Malu naît dans une maison bourgeoise bruxelloise à l’aube de la Grande Guerre. Elle grandit entourée de ses sœurs et bercée par les récits de voyage de son père, parti clandestinement au front en 1914. Elle se passionne très jeune pour le piano, mais son éducation et les déboires financiers de la famille vont contrarier ses projets.
Elle se marie juste avant que les armes résonnent à nouveau, et décide de suivre son mari dans la Résistance. Cet engagement va fragiliser son couple, en plus du lot de peurs et de privations que la guerre impose à la jeune famille.
Elle décidera ensuite de devenir un soutien indéfectible pour ses enfants, dans un monde euphorique où tout s’accélère et où les repères traditionnels se dissolvent.

Note importante :
Les récits de guerre d’Ovide Sapin, en italique, sont intégralement extraits du journal tenu par Clément Ranzy, qui a réellement effectué pendant la Grande Guerre un tour du monde de Brest à Bordeaux en allant toujours vers l’Est.

Related products