Meurtre au Belkado Opus Noir #01

$17.00

Opus Noir #01

Auteur : Alain Magerotte

Titre : Meurtre au Belkado

Collection OPUS

Parution : 24 novembre 2023

ISBN : 978-2-87595-886-0   
Prix : 15 €

Kris Rassart, la taulière du Belk’do, découvre un cadavre complètement calciné dans sa boutique. Vu la position des jambes en grand écart à 180°, le doute n’est pas permis : il s’agit de Jean-Claude Van Damme ! Mais qui donc voulait la peau de JCVD et pourquoi une telle mise en scène ?



Solidaire et méthodique, Alain Magerotte, afin de ne pas faire de l’ombre à ses frères et sœurs de plume, a refusé une balade en taxi avec Jérôme Colin, de s’asseoir sur le sofa de Fabrice Grosfilley et de se retrouver en tête de gondole chez Tropismes et Filigranes. Ce grand modeste –Manneken-Prix du Public – ne rate aucune occasion pour entretenir le physique comme le mental. Pour cela, il ne louperait pour rien au monde une partie de snooker sur Eleven Sport, le discours du 21 juillet de sa Majesté Philippe Ier (ceux de Noël et de Nouvel An aussi), les prévisions météorologiques de Stéphane Piedbœuf et, pour l’adrénaline, le J.T. anxiogène de la paire Fontenoy/Gilson. à l’instar de JFK, Alain Magerotte pense qu’il vaut mieux avoir de la cervelle sous le capot que sur le capot.

Dévoré dans le train, j´ai adoré ton opus noir Meurtre au BelkadoFranchement, j´ai eu l´impression de lire du Stéphane De Groodt "Voyages en absurdie" (j´espère que tu aimes ses mots d´esprit).
Un excellent moment d´humour trempé dans une bien belle plume.
Caroline Wlomainck

Cher et redoutable écrivain, une petite impression :
Au début était la phrase, et quelle phrase, qui nous est avant-proposée: une phrase affichant seize lignes au compteur comme on en voit peu ou Proust de nos jours.
Ensuite, fidèle à ce style que j'adore et pratique également, le cher homme de vérité nous enveloppe dans la chaleur de ses parenthèses-charentaises qui nous emmitouflent façon pantoufles.
Parfois même, on trouve des parenthèses entre ses parenthèses, c'est dire que nous avons affaire à un auteur qui ne s'écoute pas au point de s'interrompre lui-même !
Et enfin, il y a la "patte" Magerotte qui, tel un Frédéric Dardant ses pointes d'humour, nous transperce de joie. Et ce nouveau temps qu'il pratique au mépris des conjugaisons (mais ne grammatisons pas !): le comparatif plus-que-parfait, l'art d'illustrer par l'image une description de personnage ou de situation. L'histoire ? On s'en fout, puisque la route est belle et fourbillonnante (non, ça n'existe pas !) d'idées plus déjantées les unes que les autres. Alors, roulez, lectrices et lecteurs !!
Hors PV:
Tu es un véritable forban du verbe, un délicieux maquignon de la littérature, un trekkeur à la ligne ieste klas. Tout est prétexte à rallongette: une aération indécente de mini-chapitres transis de froid sous les courants d'air qui balayent tes îlots imprimés.
Des recyclages à la sauce en-veux-tu-en-voilà, tu n'hésites pas à resservir la présentation wikipédienne du Parc Pirsoul déjà abordée dans l'exorcisme. Tu nous décris par le menu (c'est le cas de le dire) les produits de Belkado et tu y reviens avec la carte des vins et spiritueux par après. Tu nous ressers en intégralité des citations de JCVD, quand tu ne cites pas d'autres auteurs (en les nommant, ça rallonge encore). Tout cela fait du texte, du noir sur le blanc qui te fera atteindre la fin de ton roman. Tu évoques abondamment tes amis et connaissances, acheteurs potentiels, roublard comme un Audiard et un Dard dont tu es le fils spiritueux. Tout cela est vrai mais qu'il fait bon se faire enfariner la gueule quand c'est toi qui nous mets dans le pétrin !!
Au prochain !!


 

Related products