Correspondances

€5.00

Correspondances
Auteur et Dessinateur : Nicolas Moog
Couverture : Zoé Thouron
Editions Lamiroy
Collection Extra ( 10 x 14cm )
Parution : 14 septembre 2018
ISBN : 978-2-87595-163-2
40 pages 
4 € (+1 € de frais de port)

L’auteur tient à remercier Amandine, Anna, Anne-Cécile, Camille, Émilie, Hélène, Hélène, Lucie, Magali, Pauline, Zoé, Charles-Henry, Gilles, Guillaume, Gustave, JeanJean, Matthias, Nafi, Théau et Yan et les autres pour avoir reçu ces SMS, et peut-être même les avoir lus.
Avec toutes mes excuses pour la gêne occasionnée.

Nicolas Moog est auteur de bande dessinée et musicien. Quand il ne publie pas dans les périodiques Fluide Glacial ou la Revue dessinée, il lustre son banjo ou boit des tequilas à Tucson, Arizona. 

Argument (par exemple) 

Recueil d’une année de messages courts n’excédant pas les 160 caractères.

(morceaux choisis)

Où notre héros - le rédacteur desdits messages - laisse entrevoir toute l’étendue de sa débilité mentale, de son goût du coup-de-poing, de sa passion quotidienne du lever-de-coude.

Extraits : 

Je travaille mon vieux. Ce matin je suis allé faire des photocopies chez les Syriens. C’était ma sortie du jour. 

Gare Lorraine TGV ; ciel BAS et GRIS, au milieu d’une plaine immense avec quelques arbustes et un crachin dru. 

Sinon cette ville pourrit et est en train de s’autodétruire. 

Des nouvelles fraîches, Capitaine ? 

Il y a Brigitte derrière le bar, un rebeu qui joue aux chevaux, et moi. 

(j’ai retrouvé mon porte-monnnaie) 

OK, j’y vais déjà en éclaireur, Dieu nous protège. 

Ce con fait grève aujourd’hui, c’est la grève des dentistes, on croit rêver. 

On a perdu 3 à 0, puis 6 à 0. 

Au Flamenco il y a un mec avec une toute petite tête, et un autre avec une énorme tête de 50 cm de diamètre. Ça fait peur. Ils parlent de Alien IV avec un chauve . 

On est dans un bar à putes à la gare. 

Oui c’est juste. Je vais acheter des bières au cas où. 

DES ORIGINAUX DE JACQUES MARTIN ! 

Objectif numéro 1 : arrêter de boire.

*

Boire TROP, je veux dire.

*

Bah oui. D’ailleurs je vais au bistrot. 

Je suis à Falcq, en Moselle-Est. Un village désert, lugubre. Le ciel est bas & blanc. On croise sur la route des tracteurs énormes recouverts de boue. 

Il y a un vrai beau bar en zinc dans une cahute et du PICON bière. 

Folschviller. On joue dans une cave. L’alarme à incendie se déclenche. Le café est infect. Il fait froid. Une odeur de mauvaise cuisine, partout. 

Une des trois vieilles du tabac –celle avec la plus grosse choucroute sur la tête- porte un T-shirt proclamant : WILD INSOLENT FOREVER. 

Ils vont voir ce qu’ils vont voir. 

Ambiance BALLE DANS LA TÊTE.

Related products